Déclaration SUD éducation CAPD du 08 septembre 2011

vendredi 9 septembre 2011
par  SUD Education 63

Contrairement à ce qu’annonce le Ministère et le Rectorat, la rentrée 2011 ne se passe pas bien.

Les conditions de travail des élèves et des enseignants sont rendues de plus en plus difficiles par la politique éducative menée depuis plusieurs années.

On ne peut essayer de faire croire que le nombre d’élèves dans les classes est sans importance. Professionnels de l’Éducation Nationale, nous savons bien qu’il n’en est rien.

Les classes surchargées compliquent le travail des collègues, malmènent les enfants, en particulier les plus fragiles et les plus jeunes. Or, l’ASH et la maternelle semblent être devenus des variables d’ajustement pour la carte scolaire.

Dans certains établissements ASH alors même que leurs arguments pour demander le maintien d’un poste ont été entendus, nos collègues affrontent ce matin des conditions de travail potentiellement explosives. Le Puy-de-Dôme est encore un département cité en exemple dans le domaine de l’ASH, le restera t-il longtemps ?

Les effectifs de nombreuses classes maternelles ou enfantines avoisinent et parfois dépassent 30 élèves, c’est une violence faite aux enfants, et aux enseignants qui ne peuvent exercer correctement. Comment, alors que c’est primordial pour la réussite de tous, individualiser son enseignement dans de telles conditions ?

Le monde entier nous envie notre École Maternelle, jusqu’à quand ?
Ces deux exemples illustrent bien la casse organisée de l’École Publique mais on pourrait en trouver d’autres !

Sud Education dénonce les conditions de travail des enseignants, les conditions d’étude et d’accueil des élèves.


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois