CDEN du jeudi 5 septembre

ajustement de rentrée 1er degré …
vendredi 6 septembre 2019
par  SUD Education 63

en pièce jointe, la déclaration liminaire de SUD éducation

Ajustements carte scolaire de rentrée

Ce CDEN a entériné les mesures de carte scolaire proposées au CTSD du matin.
En l’absence d’examen de la carte scolaire en juin, les mesures adoptées à cette rentrée sont nombreuses. Il serait plus efficient pour les équipes pédagogiques comme pour les élèves que le nombre de classes soit connu en fin d’année scolaire.

Malgré le bien fondé des créations de classes, SUD éducation a voté contre la proposition de l’administration. En effet, pour pouvoir ouvrir une classe là où c’était indispensable, il a fallu procéder à 2 fermetures tardives et récupérer 5 postes de remplaçant-e-s et 7 postes RASED qui viennent s’ajouter au 1.5 postes que le DASEN avait gardé au moment de la carte scolaire principale.
Pour SUD éducation, s’il est indispensable d’ouvrir des classes partout où les effectifs sont trop élevés, cela ne doit pas se faire au détriment des remplacements ni des RASED. L’année scolaire dernière, la situation du département au niveau des remplacements a été catastrophique, il n’y aura pas d’amélioration cette année.
Il n’est pas acceptable :
- que les directrices et directeurs de moins de 4 classes ne puissent bénéficier de l’intégralité de leurs jours de décharge.
- ni que les enseignant-e-s ne puissent faire les formations auxquelles ils ont droit.
- ni que les élèves des collègues absents soient partagés dans les autres classes ou que des enseignant-e-s renoncent à une absence pour éviter de perturber les classes de leurs collègues.
Devant le problème crucial des remplacements dans le département (il manque une quarantaine de postes), le DASEN a demandé un audit au ministère.

L’enquête de rentrée montre un déficit de 298 élèves, la baisse démographique anticipée était de 109 élèves, la représentante de SUD éducation a demandé si l’administration avait une idée "d’où étaient passés les 189 élèves manquants". Elle a fait part de ses craintes que le privé hors contrat récupère de nombreux élèves suite à la politique gouvernementale en matière d’éducation.

Second degré
Que ce soit en collège ou en lycée, les effectifs sont trop chargés.
Dans 9 collèges du départements (Aubière, Champeix, Maringues, St Anthème, La charme, Blaise Pascal, Lempdes, Issoire) la moyenne par classe est même supérieure à 30 élèves.
Le collège de Pontgibaud a dû ouvrir une classe sur ses moyens propres (autonomie).
Le collège d’Aigueperse a bénéficié d’une dotation supplémentaire pour améliorer une situation très tendue avec une 4ème extrêmement chargée.

Contractuel-le-s 1er degré
7 contrats ont été reconduits, les critères pris en compte sont : l’avis de l’IEN, l’admissibilité au CRPE, le fait d’être titulaire du MEF2 ;
SUD éducation est opposé au recrutement de contractuel-le-s. Par contre, nous revendiquons la titularisation de celles et ceux qui ont déjà été recruté-e-s.


Documents joints

déclaration liminaire

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301