CDEN du 4 mai 2018

compte-rendu et déclaration liminaire
vendredi 11 mai 2018
par  SUD Education 63

1- Déclarations liminaires des syndicats
(déclaration liminaire de SUD Education 63 jointe)
Consensus syndical sur la fonction publique et l’appel à la grève du 22 mai ainsi que sur les dernières annonces de Blanquer (4 recommandations pédagogiques et guide pour enseigner la lecture et l’écriture au CP).

2- Fermeture du collège de Giat (35 élèves)
Les personnels titulaires ainsi que les AED seront réaffectés lors du mouvement en tenant compte de cette situation particulière.
Cette fermeture ne profite pas au collège privé de Giat : 1 seule demande, la majorité des élèves seront inscrits au collège de Pontaumur, les autres sur les collèges de Bourg-Lastic et Rochefort. Les moyens alloués à Giat seront redistribués au collège de Pontaumur (1 classe ouverte) et à d’autres collèges en difficulté (Maringues par exemple).
Il faut anticiper les fermetures de collèges ruraux en développant des projets et en donnant des moyens pour redynamiser les territoires concernés en terme humain et financier, sinon on accompagne la fermeture d’autres collèges et le service public ne sera plus assuré. Pour rappel, 3 collèges ont déjà fermé en moins de 10 ans.
SUD Education 63 a voté contre la fermeture du collège de Giat.

3- Organisation du temps scolaire pour la rentrée 2018
Pour le retour à la semaine de 4 jours, 100 dossiers sont présentés et il en reste 62 à étudier en juin qui sont en cours d’instruction. Environ 72% des communes, soit environ 54% des élèves sont concernés par ce retour à 4 jours. Il reste quelques situations problématiques liées à un désaccord entre les municipalités et les conseils d’école, à des questions de transport ou d’horaires.
Le DASEN a rappelé que la loi en vigueur sur l’organisation du temps scolaire était la semaine de 4 jours et demi. Pour que la demande de dérogation soit acceptée (semaine à 4 jours), il faut une demande conjointe de la mairie et du conseil d’école. En cas de désaccord, il y aura statu quo.
Les écoles dont le changement de rythme scolaire sera décidé en juin sont les suivantes : Pont du Château, Saint Clément, Saint Genès Champampanelle, Saint Gervais d’Auvergne, Coudes et 10 autres communes avec un problème de transport.

4- Accueil des élèves réfugiés
On note un flux très important d’élèves réfugiés mineurs avec une augmentation constante, 10 à 15 arrivées par semaine essentiellement d’Afrique noire. Depuis la rentrée de septembre, 800 dossiers ont été traités. Des unités UPE2A sont ouvertes régulièrement : Sidoine Apollinaire, Brugière , Blaise Pascal, Roger Claustres, Lafayette, … et dans des établissements privés.
L’enveloppe départementale a couvert les demandes cette année. Un travail de prospection devrait être engagé pour connaître les enseignant-e-s du 2ème degré avec une habilitation FLE, une action de formation des personnels est à mettre en place, car on atteint les limites de l’accueil.
SUD Education demande d’anticiper l’augmentation des dispositifs permanents UPE2A dans les collèges car les dispositifs provisoires (créés en fonction de l’arrivée des élèves) fonctionnent mal , les emplois du temps sont déjà faits et sont très difficilement modifiables. Les élèves ont du mal à intégrer leurs classes d’âge excepté en cours de français.
D’autre part, un premier groupe de travail pour réfléchir à la scolarisation des élèves réfugiés mineurs dans le département s’est réuni fin janvier. Madame le recteur avait accepté la mise en place d’un 2ème groupe de travail. Sud Education a émis le souhait qu’il se réunisse avant la fin de l’année scolaire.


Documents joints

déclaration liminaire

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois