Toutes et tous en grève interprofessionnelle et en manifestation mardi 18 mars 2014

jeudi 27 février 2014
par  SUD Education 63

A l’appel des UD FO, CGT, FSU et Solidaires du Puy de Dôme,

Rendez-vous à 10h – Place des Carmes (devant le siège Michelin)
pour une manifestation en direction de la Préfecture

Non à l’austérité ! Non à la réduction des dépenses publiques ! Non au Pacte de Responsabilité !

Toutes et tous en grève et manifestation le 18 mars 2014

Le Président HOLLANDE a annoncé son plan : « Je veux réduire la dépense publique… Cela vaut pour l’Etat… mais aussi pour les Collectivités locales… La Sécurité Sociale doit en terminer avec les excès et les abus… ».

Or de quels “abus” parle-t-on ? Certainement pas du coût du capital qui n’est jamais la préoccupation des pouvoirs publics. Il est temps de clairement désigner les véritables profiteurs de notre système et de redistribuer les richesses.

Au lieu de ça, HOLLANDE propose à GATTAZ un « Pacte de Responsabilité » : moins de charges pour les entreprises, moins de contraintes pour leurs activités… et offre au patronat un cadeau de 36 milliards d’€ en supprimant les cotisations patronales des Allocations Familiales ! Cette politique est déjà responsable depuis des années, de la baisse des salaires des agents de la fonction publique, d’une réduction considérable des emplois et d’une dégradation des services publics à la charge de l’Etat et des collectivités territoriales.

Le Pacte HOLLANDE – GATTAZ, C’est l’austérité renforcée pour tous les travailleurs, du privé comme du public ! C’est une attaque sans précédent contre la Sécurité Sociale !

Ces derniers mois, le climat social a été marqué par des actions interprofessionnelles et des luttes dans les entreprises, menées parfois séparément, parfois unitairement. Il est temps d’agir ensemble pour donner plus de poids au rapport de force qui doit être instauré.

Pour les Unions Départementales FO, CGT, FSU et Union Syndicale Solidaires du Puy de Dôme, les projets du gouvernement et du MEDEF sont inacceptables… En voulant associer les organisations syndicales à la mise en œuvre du Pacte de Responsabilité, gouvernement et patronat veulent empêcher les salariés d’exprimer leurs revendications.

Pour les UD FO, CGT, FSU et Solidaires du Puy de Dôme,
Les salariés, retraités et précaires n’ont pas de points communs avec ceux qui les exploitent.
C’est tous ensemble qu’ils doivent se battre pour une meilleure répartition des richesses !

Contre le Pacte de Responsabilité, les UD FO, CGT, FSU et Solidaires du Puy de Dôme exigent le maintien du financement de la branche famille par la cotisation employeur, partie intégrante du salaire, l’annulation des mesures d’économies annoncées de 68 milliards d’€ sur la dépense publique dans les 4 ans à venir et l’arrêt de l’austérité, ce qui passe par la satisfaction des revendications, en particulier :

 L’augmentation des salaires
 Une véritable politique d’emploi débouchant sur de véritables embauches (CDI dans le privé, emplois statutaires dans le public) avec l’arrêt des licenciements, des délocalisations et des fermetures d’usines dans le privé et l’arrêt des suppressions de postes et des fermetures d’établissements dans le public
 La défense et le renforcement des Services Publics reconnus comme amortisseurs des effets de la crise.
 L’arrêt des exonérations de cotisations pour les patrons et le remboursement des sommes dues à la Sécurité Sociale
 L’arrêt de la stigmatisation des demandeurs d’emploi et des précaires ; la défense et l’amélioration des droits des demandeurs d’emplois et le refus de toute remise en cause de leurs droits.
 Le refus de toute remise en cause de la Protection sociale reposant sur le salaire différé et la solidarité interprofessionnelle
 Le retour à la retraite à 60 ans à taux plein et l’abrogation de toutes les dispositions régressives opérées depuis 1993.


Documents joints

PDF - 130.4 ko
PDF - 130.4 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois