Petit rappel dans l’entre deux tours

mardi 2 mai 2017
par  SUD Education 63

A Clermont-Ferrand, la manifestation pour le 1er mai a rassemblé environ 1500 personnes. Quelques centaines de manifestant-e-s se sont également rassemblé-es à Issoire, Riom, Saint Eloy, Thiers et dans l’Allier. Partout dans le monde, ces manifestations portent les revendications des travailleurs et des travailleuses pour améliorer leur vie, défendre leurs droits et leur liberté. Partout ils luttent pour le droit de grève, le droit de manifester, le droit de s’organiser. Partout ils se battent contre les reculs sociaux et pour obtenir de nouveaux droits, ils s’opposent aux discriminations et au racisme.

Ce 1er mai 2017 était aussi celui de nos exigences sociales contre l’extrême-droite.

SUD éducation avec l’Union Syndicale Solidaires réaffirme que pas une voix ne doit aller au FN.
Ce parti promeut la « préférence nationale », le racisme et le repli nationaliste - incompatibles avec nos valeurs.
Cette politique représente un danger majeur pour tous ceux et celles qui veulent continuer à vivre et travailler ici, ensemble.
De plus, le projet politique que porte l’extrême-droite est celui d’un nationalisme exacerbé qui ne s’oppose en rien au capitalisme ni au néo-libéralisme, bien au contraire.

SUD éducation n’a pas attendu l’entre-deux tours des élections pour agir contre l’extrême-droite : avec SOLIDAIRES, nous avons organisé de nombreuses manifestations, des conférences, des cycles de formation (notamment en intersyndicale avec VISA (http://www.visa-isa.org/). Dans le Réseau Education Sans Frontières (RESF), nous travaillons quotidiennement en faveur des élèves sans-papiers, contre leur expulsion, pour un accueil décent, pour leur droit à l’éducation. Lutter pour la défense des droits du travail, contre la précarité, c’est aussi lutter contre l’extrême-droite, qui se nourrit de la désespérance sociale.

Par ailleurs, SUD éducation est et reste attaché à l’indépendance syndicale. Cela signifie que nous soutenons ni n’avons de compte à rendre à aucun parti politique et que nous concevons notre action en dehors de tout parti. Nous n’avons jamais mis en sourdine nos revendications devant quelque gouvernement que ce soit. Aujourd’hui la présence du FN au second tour de l’élection présidentielle nous conduit à réaffirmer notre opposition fondamentale aux thèses de l’extrême droite :

PAS UNE VOIX NE DOIT ALLER AU FRONT NATIONAL


Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois