Nous ne voulons pas faire la rentrée avec 13000 postes en moins !

dimanche 1er juillet 2012
par  SUD Education 63

Nous avons appris lors du CTA du 25 juin 2012 (lire notre déclaration liminaire), la répartition des 25 postes du 1er degré dans notre académie :

  • 12 pour le Puy de Dôme
  • 4 pour l’Allier
  • 3 pour le Cantal
  • 6 pour la Haute Loire

Donc en mars 2012 : 95 postes sont supprimés, en juin 2012, 25 postes sont crées en juin 2012, il y a donc quand même 70 suppressions pour le primaire.

Nous exigeons un plan d’urgence pour la rentrée 2012

La droite qui organise depuis dix ans la régression sociale, la casse des garantis collectives , de l’Ecole Publique et de l’université et de l’ensemble des services publics a subi par les urnes le 6 mai une défaite politique majeure. Sarkozy et les siens ont mené cette politique avec une constance qui n’a d’égale que sa nocivité pour le plus grand nombre. Aujourd’hui cette politique doit cesser.

Refuser la rentrée prévue par Sarkozy-Fillon-Chatel

Au cours du quinquennat qui s’achève l’Education nationale a connu le pire plan social de son histoire. La formation professionnelle initiale et continue des enseignants a été mise à sac. Toute l’aide à la difficulté scolaire a été externalisée à tous les niveaux dans ce qui s’installe comme un véritable « marché de l’angoisse ». Les Rased ont été démantelés. Les classes de collèges et de lycées ont vu leurs effectifs augmenter sans cesse. Pour accompagner des contre-réformes contestées par toute la communauté éducative Sarkozy et Fillon ont supprimé 75 000 postes et 13 000 nouvelles suppressions sont toujours prévues pour la rentrée 2012.

Nous ne voulons pas faire la rentrée dans ces conditions. 13 000 postes en moins c’est une année supplémentaire de destruction pour l’Ecole Publique de la maternelle à l’université. C’est une année de plus de régression scolaire. Nous savons que nombre d’enfants des classes populaires sont les victimes assurées de ces politiques de régression. Nous voulons stopper immédiatement la logique des suppressions de postes qui casse les collectifs de travail à tous les niveaux et cela dans toutes les académies. Il faut absolument recréer des postes dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités et les services. Il faut un plan d’urgence pour la rentrée 2012

Plus de 500 suppressions de postes dans l’académie en 2 ans

Dans notre académie 286 postes ont été supprimés à la rentrée 2011 et 270 nouvelles suppressions sont prévues pour la rentrée 2012. Et tout cela quand les effectifs d’élèves se maintiennent voire augmentent

Partout les effectifs d’élèves ont augmenté dans les classes. La réforme des lycées généraux, technologiques et professionnels a supprimé des dizaines de postes dans nos quatre départements. Les services administratifs, sociaux ou de santé doivent faire sans cesse davantage avec toujours moins. La présence des collèges est fragilisée en milieu rural de même que le maillage du territoire par les écoles primaires et maternelles. Dans les quartiers populaires il n’existe plus « d’éducation prioritaire » et seul le dévouement des personnels tient encore les choses debout. La scolarisation des jeunes enfants est en recul, les Réseaux d’aide démantelés, les missions de l’Adaptation Scolaire et du Handicap sont fragilisées.

Sur notre initiative les organisations syndicales SE-Unsa, FSU, CGT Educ’action, SUD éducation ont appelé à manifester devant le rectorat dès le 9 mai. Dans l’Allier une manifestation unitaire pour refuser les conditions de la rentrée s’est déroulée le 6 juin. Sud éducation est impliqué dans la mise en place d’autres actions unitaires dans plusieurs départements. Dans le Puy de Dôme nous avons fait tout au long du troisième trimestre des propositions pour construire l’action dans l’unité des personnels. Si le nouveau ministre Vincent Peillon affirme vouloir reconstruire il doit d’abord éviter une année supplémentaire de démolition.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois