Nos élèves à la rue

Adressons-nous à nos élus, aux autorités préfectorales ainsi qu’aux responsables de l’ Éducation nationale
jeudi 19 décembre 2013
par  SUD Education 63

Devant la situation inhumaine faite par la préfecture à certains de nos élèves et à leurs familles, le Réseau Éducation Sans Frontières, auquel participe très activement SUD éducation, demande aux personnels des écoles, collèges et lycées d’envoyer le message qui suit aux autorités préfectorales ainsi qu’aux responsables de l’ Éducation nationale (IEN, inspection académique, rectorat). Merci de prendre ce temps.

Certains de nos élèves qui sont hébergés avec leur famille par le service d’hébergement d’urgence n’ont pas le droit de rester dans les lieux d’hébergement dans la journée. Qu’ils soient malades, qu’ils n’aient pas cours ou qu’ils soient en vacances n’y change rien. Ainsi que leurs parents, ils doivent quitter certains lieux d’hébergement à 9 heures et ne peuvent y revenir qu’après 17 heures. La préfecture, par l’intermédiaire de sa direction de la cohésion sociale, a décidé d’appliquer cette règle soi-disant pour ne pas avoir à payer de gardien pendant la journée.
Les enfants et leurs parents, pour se mettre à l’abri du froid, sont censés se rendre à pied à l’accueil de jour près de la maison des sports. Or c’est un lieu destiné à l’accueil de SDF donc non adapté aux enfants.
De plus la direction de la cohésion sociale a décidé de reprendre les rotations. Les familles prises en charge dans le cadre de l’accueil d’urgence doivent très fréquemment changer de lieu d’hébergement ce qui condamne les enfants et les adolescents à changer sans cesse d’école et de collège ou à traverser la ville (sans avoir droit au pass-bus) pour rejoindre leur lieu de scolarisation. Enfin certains de nos élèves sont laissés sans hébergement malgré les multiples appels de leurs parents au 115. On leur répond qu’il n’y a plus de place ou que, compte tenu de leur situation, ils n’y auront jamais droit. Certains ont dormi dans leur voiture, d’autres dans les couloirs de l’hôpital.
Il est inadmissible qu’un tel sort soit réservé à nos élèves.

Une copie peut être envoyée à nos parlementaires.
Quelques adresses courriel publiques et utiles :
Secrétaire général préfecture : thierry.suquet@puy-de-dome.gouv.fr
Directeur de cabinet préfecture : clement.rouchouse@puy-de-dome.gouv.fr
DDCS (adjt du préfet pour la cohésion sociale) bertrand.le-roy@puy-de-dome.gouv.fr
RESF 63 ( Réseau éducation sans frontières)


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois