33 écoles sont menacées !

vendredi 5 février 2016
par  SUD Education 63

Au total, 33 écoles sont menacées de fermer une classe à la rentrée 2016 (pour seulement 17 ouvertures)

St-Amant-Roche-Savine, Meilhaud, St Sauves, Tauves, Cunlhat, St-Maurice-Es-Allier, St-Babel, Besse Et St-Anastaise, St-Sandoux, Seychalles, Clermont-Fd C Perrault, La Monnerie - Le - Montel, Thiers Émile Zola, Clermont-Fd Alphonse Daudet, Plauzat, Aulnat François Beytout, Gerzat Jean Jaurès, Volvic Gustave Roghi, Cournon Félix Thonat, Ambert Henri Pourrat, Cournon Léon Dhermain en élémentaire !

St Georges-ES-ALLIER, Dallet, Sauxillanges, St Georges-De-Mons, Clermont-Fd Ferdinand Buisson, Ennezat, Lezoux, Pont-Du-Château Lucie Aubrac, Beaumont Jean Zay, Châteaugay ; Mirefleurs, Lempdes Le Bourgnon en maternelle !

Au total, 33 écoles sont menacées de fermer une classe à la rentrée 2016 (pour seulement 17 ouvertures). C’est inacceptable, alors que dans le même temps le Puy-de-Dôme va voir le nombre d’élèves augmenter.
Autant d’écoles qui pourraient profiter d’une baisse de leurs effectifs pour enfin travailler correctement, enseigner dans des conditions qui permettent d’aller vers chaque enfant en difficulté, pour trouver une pratique de classe efficiente et sereine.
Mais c’est oublier que, pour l’administration, une classe à 20 c’est une classe en trop faible effectif (alors que SUD éducation demande un maximum de 20 élèves par classe !), qu’une classe à 30 en maternelle c’est acceptable (puisqu’elle considère qu’en moyenne seul-e-s 80% des élèves sont présent-e-s simultanément)…

Depuis le début de l’année, SUD éducation fait campagne sur la réduction des effectifs et trouve un écho certain chez de nombreuses et nombreux collègues. La situation qui se profile à l’issue du CTSD est intolérable, elle va mettre 33 écoles en difficulté.

Pour SUD éducation, l’ensemble des services publics ne doit pas faire les frais d’une politique d’austérité qui ne sert pas l’intérêt général. L’École, à qui soi-disant le gouvernement consacre une hausse de moyens, souffrira donc de nouveau dans le Puy-de-Dôme d’un nombre de fermetures incompréhensible.

Après le rejet par toutes les organisations syndicales du projet de carte scolaire présenté lors du CTSD du 28 janvier, un nouveau CTSD se tiendra le lundi 8 février et sera suivi du CDEN le mardi 9 février.

Les Fédérations SUD Education, UNSA Education, FSU, FNEC FP FO, soutiennent les enseignant-es qui souhaiteraient se mettre grève le lundi 8 Février jour du CTSD ou le mardi 9 Février jour du CDEN afin de protester contre une fermeture de classe ou le refus d’une création.

Les élu-es des personnels continueront lors de ces instances à défendre les écoles du département. Un préavis de grève couvre légalement les enseignant-es lors de ces deux jours.


Agenda

<<

2017

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois